Actualités

Une journée pour les professionnels de la santé/ Thématique 2017: la vaccination

15 juin

Les Entretiens de Bichat créés une déclinaison régionale à Lyon pour une journée d’échange avec les professionnels de santé. La vaccination constitue le fil rouge de cette édition 2017 avec l’intervention des principaux acteurs du domaine. Cette priorité de Santé Publique trouve un écho particulier au sein de la Métropole lyonnaise et rencontre une dynamique exceptionnelle autour des acteurs d'"Immuniser Lyon".

Association Courlygones: Messages de santé et urgences pédiatriques

15 juin

L’association Courlygones rédige, sous forme de fiches des messages de santé, destinés à informer et éduquer les parents afin de les aider à devenir acteurs dans la prise en charge de leur enfant en situation ressentie comme «urgente». L’objectif est de contribuer à limiter le nombre de consultations médicalement non justifiées et donc à réduire les files d'attente dans les différents lieux d’accueil pédiatriques.

Immuniser Lyon a été retenu par le comité de sélection des résumés des Journées Nationales d'Infectiologie (JNI), Juin 2017

15 juin

Immuniser Lyon a été retenu par le comité de sélection des résumés des Journées Nationales d'Infectiologie (JNI) 2017 sous forme de poster dans la rubrique vaccination:  "Immuniser Lyon : un programme inédit de promotion et d’incitation à la vaccination avril 2015 – juin 2016".

Concertation citoyenne sur la vaccination (2016)

09 juin

Le 30 novembre 2016 a eu lieu la concertation citoyenne sur la vaccination, présidé par le Pr. Alain FISCHER et co-présidé par Madame Claude RAMBAUD.

Lors de cette concertation, de nombreux sujets ont été abordés tels que la défiance des français par rapport à la vaccination: l'origine et les conséquences de la crainte des vaccins ainsi que les solutions qui peuvent être apporté pour sensibiliser la population.

Aujourd'hui, une grande partie de la population française est craintif quand à la vaccination. Lors de cette conférence, Alain FISCHER propose des solutions pour regagner la confiance des français et améliorer la transmission d'information concernant les vaccins. Dans un premiers temps, les origines de la défiances ont été abordés: on peut citer des facteurs sociologiques tels que la défiance des autorités, la crainte des adjuvants et de certains vaccins, la juxtaposition des vaccins obligatoires et recommandés ainsi que la difficulté des médecins à expliquer. De plus, on peut citer quelques élèments matériels qui sont aussi déclencheur de la défiance comme les ruptures d'approvisionnement, la relative complexité du parcours de vaccination et du calendrier vaccinal ou encore une culture de prévention peu répandue en France et un dévelloppement de discours négatif sur les réseaux sociaux.

La solution abordé lors de cette conférence est le regain de confiance de la population française face à la vaccination. De nombreuses propositions sont évoquées:

Semaine européenne de la vaccination du 23 au 29 avril-Une semaine pour rappeler l'importance de se faire vacciner

09 juin

La Semaine européenne de la vaccination mobilise chaque année près de 200 pays dans le monde. Elle constitue un temps fort pour rappeler les bénéfices de la vaccination, pour soi et pour les autres, et ainsi accroître la protection des populations contre des maladies potentiellement graves. En France, la grande majorité de la population est favorable à la vaccination. Toutefois, cette adhésion à tendance à s’altérer. Dans ce contexte et afin de répondre aux interrogations de la population, le ministère chargé de la santé et Santé publique France lancent vaccination-info-service.fr, le nouveau site référent pour apporter une information factuelle et scientifiquement validée sur la vaccination.

 

Selon les données intermédiaires du Baromètre santé 2016 réalisé par Santé publique France 1, 75% des 15-75 ans se déclarent favorables à la vaccination. Plus ces derniers ont le sentiment d’être bien informés,  plus leur adhésion est importante. Si les Français perçoivent l’efficacité des vaccins et sont convaincus de la gravité des maladies contre lesquelles ils protègent, certains vaccins suscitent toujours des réserves. C’est le cas notamment des vaccins contre la grippe saisonnière, l’hépatite B et, dans une moindre mesure, contre les papillomavirus humains.

 

Une couverture vaccinale en 2016 peu impactée par l’hésitation vaccinale

 

Pour la majorité des vaccinations du nourrisson, lesdernièresestimations de couverture vaccinale de Santé publique France montrent des résultats élevés. C’est le cas des vaccinations contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, de la coqueluche et des infections invasives à Haemophilus influenzae b (Hib), proches de 97%. La couverture vaccinalecontre le pneumocoque dépasse le seuil de 90% et celle de l’hépatite B continue d’augmenter (88% pour le schéma vaccinal complet). Enfin, même si elle reste en-dessous des recommandations, la couverture contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) atteint près de 90% pour la première dose de vaccin.

 

Vaccination-info-service.fr : la nouvelle source d’informations fiables sur la vaccination

 

Premier site institutionnel sur la vaccination en direction du grand public, vaccination-info-service.fr a pour vocation d’apporter des informations factuelles, pratiques et scientifiquement validées pour répondre aux questions du public concernant la vaccination. Il a été conçu par Santé publique France à la demande du ministère de la Santé et en lien avec des partenaires institutionnels et des experts des champs concernés.

 

Le site délivre un éclairage complet et aborde des questions générales et pratiques sur les vaccinations, les maladies et les vaccins associés, les vaccins existants en France, la vaccination au cours de la vie ou encore la vaccination dans le cadre de maladies chroniques. Ce site a vocation à s’enrichir en permanence de nouveaux contenus.

 

 

Communiqué de presse

Saint Maurice, le 24 avril 2017

 

 

 

Pages

MÉTÉO ÉPIDÉMIOLOGIQUE

réseau Sentinelles
Information épidémiologique